fbpx

Âge de Fer – Quel Chemin pour l’Homme Différencié ?


20,00



Partager

Informations complémentaires

Auteur(s)

Michael Guérin

Editeur

AVATAR Editions

Date

15/09/2020

Collection

Orientation

Pages

242

Dimensions

120 x 195 x 18

Dos

Broché

Isbn – Ean

9781907847608

Format

Livre

Autre

n/d

Description

La doctrine des cycles bien connus des antiques civilisations, notamment en Inde et en Grèce, nous enseigne que nous traversons aujourd’hui un âge sombre marqué par la perte du sens du sacré, le réveil de forces subversives et destructrices, l’avènement du matérialisme le plus absolu et l’affaiblissement de l’être au profit du paraître et de l’avoir.

Mais alors quelle orientation véritable donner à l’existence, au coeur d’un monde en ruines ? Ce livre a pour ambition de donner des pistes à ceux qui seraient tentés de retrouver le chemin de la tradition et d’une vie réellement « spirituelle » cependant que le monde moderne semble tout engloutir sur son passage. Abordant aussi bien, comme son titre l’indique, les questions métaphysiques que méta politiques, il s’adresse principalement à ceux que Julius Evola appelait « les hommes différenciés ». À ceux là, aux plus jeunes particulièrement, l’auteur souhaite faire (re)découvrir ce qui selon lui constitue l’âme et l’esprit olympiens. Les thèmes évoqués dans les pages de cet « age de fer » font ainsi parfois signe vers de profondes réalités ésotériques et initiatiques ; au lecteur de de choisir s’il souhaite ou non les approfondir.

A travers les différents chapitres de cet ouvrage l’auteur aborde des thèmes divers touchant à la métaphysique ; bouddhisme, tantrisme, vedanta mais également franc-maçonnerie ou mécanique quantique, Michael Guerin nous livre le fruit de ses réflexions le plus souvent tirées de son expérience au sein du
« monde » initiatique.

Car c’est vers l’initiation que cet ouvrage fait signe ou plutôt vers la recherche d’une initiation qui soit en adéquation avec l’âge de fer et donc « opératif » pour les hommes qui en sont issus. Ainsi l’auteur accorde une place importante aux enseignements orientaux, principalement indiens, agrémentant sa prose de citations extraites de la Bhagavad Gita et du Dhammapada.